Sexualite au feminin, par Ma Premo

Le ventre de la femme est un berceau de vie, celui qui porte et donne vie à tous les êtres humains. Même si des maltraitances ont eu lieu, il reste intouchable et intouché. C’est un endroit qui est libre de la souffrance, qui permet de trouver la place de lumière, le sanctuaire où se place la guérison.

Ni vierge, ni putain, la femme est simplement femme en contact avec sa puissance féminine orgasmique naturelle. Le sexe de la femme est une porte d’amour et de lumière.

La création doit passer par le sexe d’une femme. Comment se pourrait-il que cette partie du corps de la femme soit sale et laide, selon l’éducation religieuse qui a été enseignée ? Nos entrailles, la matrice de la femme, sont bénies. Naître dans un corps de femme est une bénédiction.

The woman’s womb is a cradle of life, the one that carries and gives life to all human beings. Even where abuses have been endured, it remains untouchable and untouched. It is a place which is free of the suffering, which allows one to find the place of light, the sanctuary where healing can take place.

Neither virgin, nor whore, the woman is simply a woman, in touch with her natural orgasmic feminine power. The sex of the woman is a door of love and light.

Creation stems from the sex of a woman. How would it be possible that this part of her body be ugly and unclean, as imparted by so many religious teachings? Our entrails, any woman’s womb, are blessed. To be born in a feminine body is a blessing.